Au bac, elle fait mieux que son fils

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au bac, elle fait mieux que son fils

Message par Admin le Mar 12 Juil 2011 - 10:18

Pour changer de filière, la Pessacaise Danielle Blanchard a repassé le bac à 48 ans, en même temps que son fils.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Benoît et Danielle, qui a eu 20 sur 20 en anglais grâce aux Beatles, dont elle est fan depuis l'âge de 15 ans. PHOTO

Danielle éclate de joie, comme des milliers de lycéens : elle a eu son bac. Sauf que cette habitante de Pessac n'est pas lycéenne et qu'elle a une double raison de se réjouir : il y a deux bac à fêter, le sien et celui de son fils. Danielle Blanchard est redevenue élève à 48 ans, soit 30 de plus que Benoît qui a le même âge que quand elle a passé… son bac. « J'étais en littéraire, comme lui. »

Entre-temps, des métiers ont coulé sous les ponts : « Employée de banque, vendeuse, puis je suis devenue fonctionnaire au Conseil général. Mais j'avais un statut hospitalier, comme agent technique dans un centre maternel. Je voulais passer dans la filière administrative. »

Comment, M. le président Madrelle, n'y a-t-il pas de passerelles au Département ? « Si, si, s'empresse de répondre Danielle Blanchard, je pouvais faire une formation plus simple et obtenir un certificat. Mais je voulais un diplôme, le bac pro secrétariat. Avant la cinquantaine, c'était le moment où jamais »… Le moment où son propre fils cherchait à décrocher l'incontournable sésame.

Mention bien

« C'était un challenge pour moi, mais pas une compétition avec mon fils. Je trouvais juste ça sympa. » Si elle ne peut s'empêcher de dire - « je l'ai grillé » - parce qu'elle a eu une mention (bien) et pas lui, elle ajoute aussitôt : « Moi non plus, je ne l'avais pas eue à son âge et on a vraiment été placés dans des conditions différentes. »

Candidats de tous horizons

Ces deux bac n'auraient donc pas grand-chose à voir, indépendamment des questions de série ? « J'ai travaillé au Greta, à Talence. On était un groupe de six, mais on avait des cours communs avec d'autres formations. Il y avait tous les âges, tous les horizons : caissière de supermarché, militaire, intermittent du spectacle… J'étais la doyenne. Il fallait beaucoup d'autonomie. C'était plutôt de l'autoformation. J'avais aussi moins de matières que mon fils et comme j'étais déjà titulaire du bac L, j'étais dispensée de Français et d'histoire-géo. »

Il lui en restait quatre : maths, secrétariat-comptabilité, bureautique, économie-droit. Mais pas question de se rouler les pouces pendant son temps libre : « Sur les conseils de ma prof, j'en ai profité pour passer un diplôme de compétences en langue étrangère professionnelle, ce qui me permettait du même coup de prendre l'option anglais au bac. »

Et là jackpot ! L'examinatrice lui demande de commenter une image en anglais, elle ouvre le classeur et là, l'éternelle fan des Beatles, tombe sur une pochette de l'album « Abbey Road » 1969. Comme les seules vacances qu'elle avait prises dans l'année, c'était une semaine en Angleterre, elle n'a eu aucun mal à trouver les mots : « La prof a dû m'arrêter, j'ai eu 20 ! »

« Je vais revivre »

Ça se fête. D'abord avec ses copines de promo : « On va aller au restaurant. Je vais revivre. Parce que j'ai beaucoup bossé, même les week-ends. » Si chacun travaillait de son côté, il lui avait cependant semblé que son fils Benoît « ne s'affolait pas trop » : « Moi, je m'étais un peu rassurée aux contrôles et pendant mes stages en entreprise (16 à l'oral). J'étais plus inquiète pour lui. »

« Au début, après, je m'y suis bien mis », dit-il. « Parfois, j'allais travailler à la bibliothèque avec un copain. » Finalement, même sans mention, il ne s'en est pas mal tiré : « Beaucoup dans ma classe ont dû passer au repêchage. »

Après douze mois à bûcher comme une étudiante, Danielle se sent maintenant un peu désœuvrée, même si elle doit reprendre le boulot dans seulement quelques jours et… Au même poste ! Enfin pour l'instant. « De toute façon, je ne m'arrêterai pas là. Je crois que je vais me lancer dans l'apprentissage d'une autre langue… »

source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Fondatrice
Fondatrice

Nombre de messages : 15633
Age : 35
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bac, elle fait mieux que son fils

Message par Isa in the Rain le Mar 12 Juil 2011 - 12:47

elle a du courage ! j'ai meme pas 30 ans et je veux pas repasser le bac lol mais félicitations a tous les 2
avatar
Isa in the Rain
Bout'd'chou de Cashmere
Bout'd'chou de Cashmere

Nombre de messages : 5824
Age : 35
Localisation : Woustviller, Moselle, France
Date d'inscription : 22/02/2010

MON CARNET DE BORD
actif : oui

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum