contraception et libido

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

contraception et libido

Message par Invité le Lun 13 Déc 2010 - 9:40

La plupart des femmes utilisent aujourd'hui une contraception.
Il est ancré dans bien des esprits que la femme seule peut gérer la possibilité de procréer ou non et c'est cette façon de voir qui fait qu'aujourd'hui 58% des femmes françaises prennent la pilule (21% optent pour le stérilet, loin derrière 28% d'utilisatrices de préservatifs).

Dans 50% des cas c'est la femme elle-même qui choisit son mode de contraception, et lorsqu'on sait que 50% des françaises pensent qu'il faut avoir déjà eu un enfant pour mettre un stérilet, on est en droit de se demander si ce choix est éclairé.

La pilule, les implants et les stérilets (sauf le stérilet en cuivre) sont des médicaments, et comme tout médicament ils ont parfois des contre-indications et surtout des effets secondaires.

De plus ce sont des médicaments hormonaux, qui jouent donc sur le délicat équilibre hormonal du corps féminin.
La pilule est contraceptive grâce à l'action des progestatifs et dans certains cas des oestrogènes qui bloquent l’ovulation.

Une des premières choses qui inquiètent la femme qui débute une contraception hormonale c'est son impact sur son poids, sa peau ou même la taille de ses seins! Tous ces "effets secondaires" sont reconnus et il n'est pas difficile de s'en entretenir avec son médecin. Aborder le thème de la libido est éminemment plus délicat le sujet restant trop souvent tabou, même dans un cabinet de gynécologue.

Et pourtant il suffit d'une recherche rapide sur Internet pour découvrir des centaines de témoignages de femmes qui s'inquiètent réellement d'une perte de désir survenue après un changement de contraception le plus souvent.

A ces femmes les professionnels ont longtemps répondu que le désir avait une origine psychologique et que leur libido en panne n'était que le reflet d'une frustration de maternité. Cette analyse de psychologue de pacotille a poussé les femmes à subir et même à culpabiliser de ne plus pouvoir répondre au désir de leur partenaire.

Aujourd'hui les esprits s'ouvrent et les interrogations des femmes sont prises en compte : certaines femme ressentent physiquement une baisse de libido qui a pour seule origine leur contraception.

A ces femmes il faut donner le seul conseil valable : vous pouvez changer de contraception et trouver enfin celle qui vous conviendra.

Cette contraception pourra être hormonale et différemment dosée ou avoir une action purement "mécanique"; ainsi par exemple que les stérilets en cuivre n'ont qu'une action spermicide et ne modifie pas l'équilibre hormonal.

sources: elleraconte
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: contraception et libido

Message par Admin le Lun 13 Déc 2010 - 13:39

Et faut il encore que la pilule soit bien prescrite. Le gygy de garde chez qui j'avais été m'avait prescrit la desobel, et je recevai mes règles au bout de 14 jours de cycles, car pas assez doser. Puis a l'inverse j'ai pris la diane 35 qui dans l'inverse l'etait de trop, humeur de chien, plus de libido, mais alors 0 de chez 0 ! Et depuis chui complètement derèglé, j'ai des cycles de meme pas 20j, ou alors j'ai 5 jours de retard, j'ai des douleurs au cours de mes cycles, j'ai des règles encore plus douloureuse... et du coup comme j'ai jamais rien pris d'autres, alors je reste sans contraception... on fait attention biensure et puis comme on parlai de bébé du coup c'est pas trop derangeant, mais mince alors qu'est ce que ca fou la pagaille quand c'est pas adaptés a ton corps

-----------------------------------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Admin
Fondatrice
Fondatrice

Nombre de messages : 15633
Age : 35
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum