Z E N Le jour J

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

06012010

Message 

Z E N Le jour J




L'accouchement est souvent décrit comme une épreuve physique d'une grande intensité, comparable à une compétition sportive de haut niveau. Mais l'on oublie souvent que c'est aussi un véritable défi psychologique. Rester calme et détendue pendant l'accouchement en favorise le bon déroulement. Nos conseils pour ne pas céder à la panique !


Plus la mère arrive en forme le jour J, plus elle a de chances de récupérer facilement par la suite. Mais il est rarement dit que la mise au monde d’un enfant est aussi un défi psychologique d’une rare envergure, un moment d’une très grande tension psychique, comme le rappelle Sylvie Tiné-Brissiau, psychologue spécialisée dans le suivi des couples en période pré et postnatale.

Le pouvoir du mental

"Il y a depuis toujours beaucoup de craintes à propos de l’accouchement, note-t-elle. Avec l’évolution de la médecine, ce moment est aujourd’hui maîtrisé, mais on constate que les femmes continuent de le vivre avec une forte angoisse de mort. Ces fantasmes s’appuient sur des peurs de perte d’identité, de défaillance, de désintégration. De plus, mettre au monde un enfant, c’est être capable de le " lâcher", de le lancer dans la vie. Et cette prise d’autonomie du bébé est parfois vécue comme un morcellement de soi. Le psychisme est à ce point important qu’il peut expliquer certains dépassements de terme, ou encore entraver le bon déroulement du travail : les contractions restent inefficaces et il faut procéder à une césarienne".

Plus détendue car mieux informée

Arriver détendue à la maternité est donc en soi un bon point pour le déroulement de l’accouchement, même si l’imprévu peut toujours arriver. Plus la femme est en confiance, mieux elle connaît l’équipe obstétricale, et plus les choses devraient bien se dérouler. Pour cela, la future maman ne doit pas hésiter à assister aux cours de préparation à la naissance. Entièrement remboursés par la Sécurité sociale, ces cours sont généralement dispensés par une sage-femme de la maternité. Ils sont l’occasion de s’informer sur la grossesse, le déroulement de l’accouchement, ses prémisses, la douleur, les suites de couches, etc. Avec le développement de la péridurale, beaucoup de futures mères pensent ne pas avoir besoin de cette préparation. Pourtant, si l’anesthésie gomme la douleur, elle n’efface pas par magie les craintes et les peurs… La meilleure façon de surmonter ses angoisses étant de parler avec les professionnelles, qui savent dédramatiser, expliquer et donc rassurer.

Les vertus de la respiration

Ces cours sont également l’occasion d’apprendre à bien respirer. Or, on sait que la respiration abdominale est essentielle pendant le travail, pour bien oxygéner l’utérus, mais aussi pour calmer le stress.

Enfin, pour les plus anxieuses, on pourra conseiller des préparations spécifiques, telles que le yoga ou la sophrologie. Ces préparations mettent l’accent sur la gestion du stress, apprennent à respirer en profondeur, à se détendre, à développer la visualisation positive. De nombreuses maternités proposent ces approches parmi leur panel de préparations à la naissance. A défaut, il est possible de suivre des cours ouverts à tous.

Sophie Malyon

Article repris sur -www.Doctissimo.fr- sous autorisation du webmestre



avatar
Admin
Fondatrice
Fondatrice

Nombre de messages : 15633
Age : 35
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Z E N Le jour J :: Commentaires

Aucun commentaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum